La vengeance m'appartient : roman / Marie Ndiaye

Livre

Ndiaye, Marie (1967-....). Auteur

Edité par Gallimard. Paris - 2021

Avocate, Susane se retrouve en charge de la défense de la femme de son ancien amour de jeunesse Gilles Principaux, jugée pour avoir noyé leurs trois enfants. Fascinée par cette sombre affaire, elle découvre peu à peu le vrai visage de cet homme qui, selon son père, aurait abusé d'elle quand elle avait 10 ans et lui 14, une histoire dont elle ne garde aucun souvenir. ©Electre 2021

Voir la collection «Blanche»

Autres documents dans la collection «Blanche»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Rosie Carpe / Marie NDiaye | Ndiaye, Marie (1967-....). Auteur

Rosie Carpe / Marie NDiaye

Livre | Ndiaye, Marie (1967-....). Auteur | 2001

Mon coeur à l'étroit : roman / Marie NDiaye | Ndiaye, Marie (1967-....). Auteur

Mon coeur à l'étroit : roman / Marie NDiay...

Livre | Ndiaye, Marie (1967-....). Auteur | 2007

Nadia et son mari, Ange, sont tous deux instituteurs dans une école de Bordeaux. Pour eux, l'enseignement est un véritable apostolat. Mais l'ambiance s'alourdit pour le couple, qui se trouve en bute à une sourde hostilité de la pa...

Ladivine : roman / Marie Ndiaye | Ndiaye, Marie (1967-....). Auteur

Ladivine : roman / Marie Ndiaye

Livre | Ndiaye, Marie (1967-....). Auteur | 2013

L'auteure de "Trois femmes puissantes" explore les relations mère-fille à travers l'histoire de Ladivine, femme de ménage noire, et de sa fille Malinka, née d'un père inconnu à qui elle doit sa peau claire, se faisant appeler Clar...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Une belle découverte ! 3/5

    Marie Ndiaye est lauréate du prix Goncourt en 2009 avec "Trois femmes puissantes", elle revient avec un 12ième roman thriller psychologique bordelais. Envoûtant. Cette autrice sollicitée par le théâtre, le cinéma, contemplative, tout en restant attentive au réel aborde la question de l'infanticide, l'influence de la condition sociale et les difficultés pour en sortir ? La lecture n'est pas toujours confortable, je m'y suis perdue. Étrangeté de la langue, du déroulé du récit. Mais l'attrait de l'écriture et du récit a été plus forte, hypnotique. Je l'ai lu jusqu'à la fin. Fin ouverte ? Je le conseille pour le style et pour la belle découverte d'une grande écrivaine. En résumé, j'ai été captivée par l'histoire, les personnages féminins dès les premières pages. Et cela m'a donné envie de relire d'autres textes de Marie Ndiaye pour vivre une nouvelle expérience de lectrice !

    par Marie-Laure Le 30 juin 2021 à 18:45